La Vaunage montre la voie !

15 juillet 2020

Abandonné depuis 1991, l’axe ferroviaire Nîmes-Le Vigan s’est mis au vert depuis 2004. En effet, le Conseil départemental du Gard a initié une voie verte d’une vingtaine de kilomètres reliant Caveirac à Sommières. Avec un vélo, une trottinette ou tout autre véhicule sans moteur thermique, découvrez cette balade 100% nature dans la plaine de la Vaunage.

Depuis Caveirac, le départ s’effectue sur un parking d’une trentaine de places. Vous y accéderez depuis la D40. Au rond-point, un panneau indique la voie verte et le parking se trouve sur votre gauche. Vous pouvez maintenant dégainer vélos et rollers, 20 km d’asphalte en très bon état s’offrent à vous sur une largeur de 3 mètres ! Si vous vous y rendez durant l’été, il est préférable de commencer cette balade en milieu ou fin de matinée pour les familles avec enfant(s) et les personnes vulnérables. Ce tronçon est très peu ombragé, alors prévoyez des chapeaux ou des casquettes et surtout de quoi vous hydrater. Quelques points d’eau sont à disposition, notamment à Caveirac. Cependant, vous ne trouverez pas de toilettes le long de la piste.

A chaque village son paysage

Le début de la voie est à flanc de colline, vous aurez alors l’occasion de traverser la garrigue, de nombreuses parcelles de vignes et un épais bois de pins. La prochaine étape est le village de Langlade. Vous longerez l’ancienne gare. Ici, vous bénéficierez d’un peu de fraîcheur grâce à un point d’eau et aux grands platanes qui l’entourent. En direction de Calvisson, vous passerez dans un tunnel et roulerez autour d’un paysage caractéristique de la Vaunage : de l’herbe haute avec des fleurs et très peu d’arbres. Une légère montée vous attend avant de rejoindre Congénies. Vous y trouverez de quoi vous sustenter et vous reposer, ainsi qu’un point d’eau sur le mur de la Ferronnerie.

Depuis la cave coopérative, vous pourrez souffler avec une petite descente jusqu’à Junas. N’hésitez pas à faire un détour de 2 km pour visiter les belles carrières qui accueillent le festival Jazz à Junas en juillet. Suivez le PR jaune pour arriver à destination.

L’ancienne gare SNCF de Langlade offre un abri au cours de cette balade.

Si vous êtes plutôt hors des sentiers battus ou équipé d’un VTT, alors prenez à gauche au panneau vert quand vous approchez des 17 km (le kilométrage est inscrit sur le macadam). A 400 m de là se trouve le moulin à eau de Corbières et en roulant 500 m plus loin, vous dénicherez un ancien moulin à vent.

Sur cette dernière portion entre Junas et Sommières, le coin est bien plus ombragé et vous pourrez apercevoir le Pic Saint-Loup ainsi que des chevaux et taureaux. Votre escapade s’arrête sur le parking à l’ancienne gare devenue un Hôtel Restaurant. En vous rendant dans le centre-ville par une descente, une pompe à eau et deux bancs s’offriront à vous au début de la rue des Taillades. Vous aurez également le plaisir de trouver des toilettes publiques sur la place du Jeu de Ballon (centre-ville) et la place de la République (rive droite).

Après un petit tour du village, vous aurez le choix pour le retour : soit traverser le Vidourle sur une passerelle submersible pour revenir au point de départ par un circuit de routes (le guide Commavelo décrit cet itinéraire), soit reprendre la voie verte dans le sens inverse.

Des barrières en bois vous indiquent un croisement avec une route.

Une voie pour tous et pour tout faire

Nous parlions de rollers et de vélos, mais bien sûr le triporteur de papa, la trottinette de fiston ou la voiture électrique de bébé sont les bienvenus. Les parents avec poussette et les personnes en fauteuil roulant peuvent également emprunter la voie. La piste est aussi praticable à pied, elle est très bien séparée en son milieu par une ligne blanche. De plus, des panneaux, ainsi que des barrières en bois signalent les intersections avec des routes. Chacun peut donc se croiser en toute sécurité.

Et si la découverte de la voie ne vous suffit pas, vous avez la possibilité de faire une halte dans chaque village. Les panneaux « porte d’entrée » vous donnent des informations pratiques et vous invitent à explorer le village et ses environs. Si, par ailleurs, vous souhaitez prolonger l’aventure, vous pouvez emprunter l’une des deux boucles (ou les deux si le souffle vous suit) cyclo-découvertes sur routes partagées. Celle de Le Vidourle au départ de Sommières qui mesure 34 km ou celle de Les Olivettes au départ de Calvisson pour 21 km au total.

Enfin, pour le plus grand bonheur des promeneurs, la voie verte de la Vaunage est sujette à un prolongement pour 2020/2021. Elle se prolongera de 7 kilomètres jusqu’à Fontanès avec un contournement de Sommières par le tunnel ferroviaire. Une très bonne nouvelle pour les habitués et futurs promeneurs de cette route.

Infos pratiques :

Parkings disponibles : à Caveirac (accès handicapés), Langlade, Saint-Dionisy, Nages, Calvisson (grand parking à l’ancienne gare), Congénies (accès handicapés), Junas et Sommières (accès handicapés).

A Calvisson, vous trouverez un loueur et réparateur de vélos et rollers. (Vaunage Passion Vélos, 1 rue des Marchands 30420 Calvisson. Tél. : 04 66 81 43 78.)

Gares les plus proches de l’itinéraire : Nîmes, Uchaud, Aigues-Vives (ligne Béziers-Avignon).

La ligne D41 Nîmes-Sommières du réseau Lio des cars régionaux dessert Sommières (forfait 1,50 €/trajet). Arrêts : Nîmes, Caveirac, Langlade, St-Dionisy, Calvisson, Congénies, Aujargues, Villevieille et Sommières. Cette ligne ne transporte pas les vélos, alors que les lignes B22 et B23 les acceptent sur des racks à l’arrière des bus. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site Edgard ou au : 0810 33 42 73.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

X
X