Le muscat de Noël : la tradition s’invite à nos tables de fêtes
17 décembre 2020

Premier vin de l’année mis en bouteilles, il se déguste dès le troisième jeudi de novembre jusqu’à fin janvier. Ce muscat, véritable tradition pendant les fêtes de fin d’année, n’a été remis au goût du jour que depuis une vingtaine d’années.

Si l’on retrouve ce vin primeur sur nos tables les plus festives, c’est grâce à des vignerons du Roussillon : Fernand Baixas et Pierre-Henri de la Fabrègue. En 1997, ils décident de mettre en bouteilles et commercialiser ce muscat longtemps oublié. Au XVIe siècle, lors des fêtes de la Nativité, il était servi à la table de la Cour Royale de Barcelone. Puis, petit à petit, seuls les vignerons et leur famille dégustaient ce premier muscat de l’année.

Une reconnaissance enchanteresse

Bien ancré dans son territoire d’origine, le Roussillon, pionnier dans la fabrication de ce vin, il va faire parler de lui jusqu’en Europe. En 2009, il est officiellement reconnu par l’entité qui accepte l’intégration d’une mention au sein de l’appellation d’origine protégée (AOP) du muscat de Rivesaltes. Mais cette reconnaissance à un prix, celui de la rigueur. Ce vin ne peut être issu que de deux cépages : le muscat petit grain et le muscat d’Alexandrie. Et ce, dans seulement 89 communes des Pyrénées-Orientales et 9 dans l’Aude. Une tradition qui fait trinquer les français mais aussi les belges !

Association Lulu Zed Nîmes
association Lulu Zed Nîmes

Un vin habillé pour les fêtes

Ce succès s’explique par une étonnante fraîcheur qui caractérise ce muscat. Il offrirait en bouche le croquant du raisin à peine cueilli. On retrouve aussi un panel de saveurs explosives comme des arômes fruités d’agrumes, de citron, menthe fraiche, fleur d’oranger, rose, pêche blanche, fruits exotiques ou litchi. Bref, il est une invitation à la fête. Et ce n’est pas sa robe dorée aux reflets nacrés qui dira le contraire.

Attention l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Les 13 desserts de Noël en cène

Les 13 desserts de Noël en cène

Les 13 desserts sont une tradition chrétienne remontant au dernier repas de Jésus et ses 12 apôtres. Aujourd’hui, cet assemblage de mets rassemble toujours une base commune mais s’agrémente désormais d’autres produits provençaux.

lire plus
X
X