J’aime ma planète

Le portrait méditerranéen du mois : Le grand dauphin

30 décembre 2021

Les fonds de la Méditerranée jouissent d’une diversité étonnante d’espèces endémiques végétales et animales. Chaque mois, on vous présente l’une d’entre elles que vous aurez peut-être le plaisir de croiser un jour.

Carte d’identité 

  • Nom : Grand dauphin
  • Nom scientifique : Tursiops truncatus (Montagu, 1821)
  • Classe : Mammalia
  • Ordre : Cetartiodactyla, Cétacé, Odontocète
  • Famille : Delphinidae
  • Genre : Tursiops
  • Espèce : Truncatus
  • Taille moyenne: 200–380 cm (mâles plus grands et lourds)
  • Poids moyen: 220-500 kg
  • Population : 600 000 individus
  • Durée de vie : 30 à 40 ans

Mode de vie

Très sociaux, les dauphins vivent en petits bancs, entre 5 et 15 individus, et à faible profondeur car ils doivent respirer toutes les 1 à 2 minutes. Le grand dauphin chasse seul ou à plusieurs quand il s’agit de bancs de proies pour se nourrir de poissons et d’invertébrés littoraux. Parmi ses techniques de chasse, il utilise l’écholocation qui lui permet d’étourdir ses cibles ou peut s’échouer volontairement pour les piéger.

On retrouve ce mammifère tout autour du bassin méditerranéen et en Australie. Polygame, il s’accouple quand il atteint sa maturité sexuelle, entre 8 et 13 ans, avec une femelle elle-aussi mature entre 5 et 10 ans, et ce pendant 10 secondes. Un seul delphineau nait de cette union au bout de 12 mois de gestation et la prochaine reproduction ne pourra avoir lieu que 3 à 6 ans plus tard.

Le grand dauphin est classé « vulnérable » dans la liste rouge de l’UICN. Ses principaux prédateurs sont le requin tigre et le requin bouledogue.

Anecdote 

Le grand dauphin est un animal très joueur. Dans les eaux côtières, les grands dauphins sont souvent aperçus en train de suivre les chalutiers, autour des cages de pisciculture ou prenant des poissons des filets maillants.

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Pierre Soulages : Ses œuvres au musée Fabre de Montpellier

Pierre Soulages : Ses œuvres au musée Fabre de Montpellier

Installé depuis les années 60-70 à Sète, le peintre Pierre Soulages développe le concept de l’outrenoir, avec des toiles immenses jouant entre matière et lumière. Des polyptiques renversants que l’on retrouve au musée Fabre, dans la ville de Montpellier, que l’artiste connait particulièrement bien.

lire plus
Les Folies Enchantées : créations en constante ébullition

Les Folies Enchantées : créations en constante ébullition

Se lancer dans l’auto-entreprenariat n’est pas un exercice aisé, mais avec envie et passion, les difficultés peuvent être dépassées. Reportage dans l’atelier de Naëva Drai, fondatrice de Les Folies Enchantées et créatrice d’objets cosmopolites, faits main et avec amour sur Montpellier.

lire plus
X
X