Nature sauvage et luxuriante dans les gorges du Verdon

14 septembre 2020

C’est le plus grand canyon d’Europe ! Entre les villages de Castellane et de Moustiers-Sainte-Marie, laissez-vous happer par la magnificence des paysages offerts par les gorges du Verdon. Si son eau est d’une couleur turquoise, très tentante pour piquer une tête, on vous conseille de la délaisser un instant pour prendre de la hauteur. Alors explorez divers sentiers pour découvrir toute la richesse de ce lieu !

Arpenter doucement et sûrement les gorges

Ses falaises font tourner la tête : entre 250 et 700 mètres de hauteur. Mais elles peuvent aussi faire voler : le parapente est l’une des activités phare du site. Vous avez également d’autres moyens de l’explorer. Par la route, en voiture ou en vélo électrique. Par l’eau, en canyoning ou en rafting, ou sur terre, via l’escalade ou la randonnée. Et des chemins, ce n’est pas ce qui manque !

Le sentier du Lézard est un itinéraire intéressant pour un périple entre amis ou en famille. Il part du parking du Point Sublime pour serpenter autour du Verdon. 15 étapes vous attendent pour explorer la faune et la flore environnantes et l’histoire du Verdon.

Pour les randonneurs plus initiés, empruntez le chemin du Bastidon pour 3 h de marche. Vous devrez alors suivre le balisage jaune qui part du stationnement en terre-plein sur la route du chalet de la Maline. Il dessine plusieurs boucles surplombant le Verdon dans sa partie la plus sauvage. Le parcours reste relativement accessible avec quelques passages équipés de câbles. Il est néanmoins déconseillé aux enfants de moins de 10 ans. Pensez à laisser votre voiture à l’arrivée, au belvédère de Mayreste, ou bien à appeler un taxi navette via l’office de tourisme de La Palud-sur-Verdon.

Enfin pour les plus téméraires, vous pouvez vous essayer à la montée du Grand Margès. Ce sommet, haut de 1 577 mètres ne vous laissera pas de marbre. Il domine de toute sa hauteur les gorges et offre ainsi de superbes points de vue. Pour vous hisser jusque-là, deux choix se présentent à vous. Prendre le chemin qui monte rapidement vers le sommet du Puits, puis quelques escarpements vous amènent jusqu’au Margès. Un second itinéraire s’élève plus doucement en sous-bois avant d’accéder au plateau de la Colle. Ce passage vous fera explorer un morceau encore sauvage des grandes Gorges.

Il y a aussi le sentier de l’Imbut qui descend jusqu’au lit du Verdon. Vous pourrez le voir disparaitre dans un vaste entonnoir appelé le chaos de l’Imbut. Le sentier Martel fait partie des plus belles randonnées de France. Il faut tout de même compter entre 6 et 7 h de marche. Mais cela vaut le coup, vous serez subjugué par la beauté du lieu : les tunnels, les vues plongeantes dans le vide ou encore l’eau turquoise de la Mescla. Ce tronçon a été équipé par le Touring Club de France dans les années 1926 à 1928. Pour finir, la randonnée des balcons de Saint-Martin offre un itinéraire plus court d’une demi-journée mais tout aussi magnifique pour une famille avec enfants de 14 ans et plus.

Autour du lac de Sainte-Croix

Fort de ses 2 200 hectares, c’est le 3e plus grand lac artificiel de France. Créé en 1973 sous l’impulsion d’EDF, il retient 760 millions de mètres cubes et alimente en électricité les villes à proximité avec 150 millions de kWh par an. Ce lieu est incontournable et vous pouvez en profiter sur l’eau, avec diverses bases nautiques qui proposent un tour en canoë-kayak ou en planche à voile. Ou sur terre. En famille, le circuit des Muletiers est très agréable et accessible. Il part du village de Sainte-Croix-du-Verdon pour déboucher sur de jolies petites criques. Du même acabit, découvrez une formidable escapade depuis le village semi-perché de Baudinard. En grimpant jusqu’à la chapelle, vous aurez un panorama sensationnel sur tout le lac.

Enfin, vous pouvez aussi emprunter le circuit de la tour du Defens. Ce passage d’environ 4h vous fait partir de l’église de Bauduen pour atterrir sur le plateau du Defens. Ici, vous aurez l’occasion de voir le village historique de Baudinard. Si vous y faîtes un arrêt, pensez à découvrir son canyon. Un serpentin d’eau turquoise, bordé de falaises de 100 à 150 mètres de haut et de parois rocheuses percées de nombreuses grottes vous attendent. Attention au vertige !

Plongeon sur les basses gorges et le lac d’Esparron

Ce lac est bien différent de celui de Sainte-Croix. Parce qu’il est bien plus sauvage et qu’il cache plus de falaises et de calanques que son voisin. Depuis le village d’Esparron-de-Verdon, prenez le sentier du garde-canal. En balcon au-dessus du lac, ce chemin longe l’ancien canal du Verdon vieux de 150 ans. Pour rejoindre le lac, comptez 3 bonnes heures pour 200 mètres de dénivelé. Si vous êtes en famille, on vous conseille le coteau Chiron. Cette balade met en valeur le patrimoine sauvage des basses gorges du Verdon.

Avec des enfants de plus de 7 ans, partez sur une randonnée d’une demi-journée. Celle qui part du pont sur le Verdon, qui suit l’ancien canal de Quinson, pour arriver à la chapelle Sainte-Maxime. La seconde moitié du périple vous fait longer les gorges. Un point de vue superbe à la clé ! Enfin, via le chemin de Notre Dame vous pourrez arpenter les rues du village de Saint-Laurent-du-Verdon, puis en suivant la direction de Quinson, approcher la magnifique chapelle Notre Dame.

Suivre le plateau de Valensole

Ce site était connu pour être autrefois jonché d’amandiers, dont la production fut à son apogée au XIXe siècle. Un seul arbre pouvant donner jusqu’à 35 kilos d’amandes. Il est maintenant dédié à la culture de la lavande et des céréales avec ses 800 km2 de terrain. Appelé le « grenier de la région », son paysage change surtout en fonction des saisons et c’est sûrement ce qui fait tout son charme. En mars, on peut apercevoir les cimes enneigées des Alpes et les premiers amandiers en fleur. En juillet, ce sont les couleurs bleutées de la lavande qui dominent avec l’or des blés. Enfin, en novembre, les terres labourées offriront plutôt une teinte ocre.

Pour en profiter, suivez le circuit des lavandes, pour parcourir les nombreux champs du plateau. Pour prendre un peu de hauteur, rejoignez la ferme de la Fare pour apprécier de très beaux panoramas. Le mieux est de s’y rendre pendant la période de floraison des lavandes, soit de mi-juin à mi-juillet. Puis, il y a également la ferme typique de la Javie. Bordé d’amandiers, le lieu se découvre aussi durant la période de floraison.

Initié ou débutant, vous aurez toute la joie de pouvoir contempler ce site à votre niveau. Challenges, surprises et détente seront au rendez-vous ! Pour en savoir +, suivez le lien : http://www.lapalud-verdontourisme.com/

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Suivez nous sur les réseaux sociaux

M.CHAT pose sa patte au Coop Live Festival : Interview

M.CHAT pose sa patte au Coop Live Festival : Interview

Orange et souriant, le « chat » de Thoma Vuille a vu le jour en 1997 sur Orléans. Depuis, il fait le tour de la France et du monde, jusqu’à venir mettre sa patte sur les murs de la cave coopérative Clochers et Terroirs à Puilacher dans l’Hérault (34). Interview !

lire plus
Le sud, nouvelle terre du cinéma pour les séries télé

Le sud, nouvelle terre du cinéma pour les séries télé

Vous vous souvenez de la série « Sous le soleil » ? En 1996, elle met en lumière le sud et son art de vivre devant des millions de spectateurs. D’autres mini-séries, ont depuis, choisi le bord de la Méditerranée comme terre d’accueil. Plus Belle La Vie, Demain nous appartient, Un si grand soleil, Ici tout commence, focus sur ces séries télé qui passionnent les Français !

lire plus
X
X