Parcs à huîtres de Leucate : un savoir-faire iodé

19 novembre 2020

La ville de Leucate est un espace conchylicole depuis 1963. On y élève toutes sortes de coquillages dont les huîtres. Des parcs entiers sont consacrés à ce mollusque dont les Français raffolent et sont les premiers producteurs en Europe. Halte dans ces parcs pour déguster ce savoir-faire iodé.

Tout commence il y a plus de 50 ans. Des éleveurs d’huîtres s’installent à la Caramoun, une commune de Leucate, en 1963. Ils cultivent leurs huîtres en copiant le savoir-faire de l’étang de Thau avec qui ils avaient noué des relations. À cette époque, leurs abris sont très hétéroclites, souvent composés de bric-à-brac, sans eau ni électricité. Alors 10 ans plus tard, ils déménagent tous au Grau-de-Leucate, l’actuel centre ostréicole, pour investir des lieux plus salubres.

Maintenant, on compte une vingtaine de producteurs pour 24 mas alignés en enfilade sur le chenal. Cela n’a plus rien à voir avec les cabanes d’antan. Celles-ci sont colorées, ornées de filets de pêches, de bois flottés, de vieilles bouées, de parasols ou encore de coquilles d’huîtres. Un cadre authentique dans lequel on peut acheter et déguster les mollusques en direct. Il existe deux variétés d’huîtres cultivées sur les 550 hectares de l’étang de Salses-Leucate : la Cap Leucate et la Caramoun, en référence au premier lieu de culture.

Deux spécialités de la lagune

Le savoir-faire est identique, on cimente les huîtres à des câbles en nylon avant de les immerger. On les récupère lorsqu’elles sont à maturité, soit environ un an. 800 à 1 000 tonnes de fruits de mer peuvent alors être récoltés, si l’année se révèle être particulièrement bonne. La Cap Leucate est cultivée de cette manière. De la taille d’une lentille, cette huître profite de l’absence de marée en Méditerranée pour se développer plus rapidement sur tables. Creuse, elle a un goût prononcé de noisette. Pour déguster 1 kilo de cette variété, il vous faudra débourser 5 €.

Mais la seconde spécialité, elle, est particulière. Elle est élevée en suspension sous les tables à huîtres. Comme il n’y a pas de marée, une éolienne reproduit ce phénomène pour déclencher le soulèvement des tables d’élevage afin qu’elles soient à l’air libre. Car ce procédé rendrait les mollusques bivalves plus fermes et craquants. Pour savourez la Caramoun, comptez entre 6 et 10 € pour une demi-douzaine. Leur goût si caractéristique vient du plancton présent naturellement dans l’étang. Elles se « nourrissent » aussi en filtrant l’eau de mer, de 3 à 20 litres par heure, afin d’en retirer les éléments nutritifs.

huîtres Leucate
huîtres leucate

Où les déguster ?

Des nutriments qui font de ce produit un allié santé pour notre organisme depuis la Préhistoire. Alors Chez Cul d’Oursin, on parfume les eaux de ses parcs pour donner du goût à ses fruits de mer. Du goût, que l’on retrouve dans l’assiette avec des accompagnements étonnants comme le gingembre, le romarin ou le cumin. La cabane reste ouverte tous les jours de 9 h à 19 h. Plus d’informations et commandes (du lundi au samedi de 9 h à 14 h) au : 04 68 40 92 06.

Par ailleurs, vous pouvez vous rendre à Le Mas Bleu pour effectuer une dégustation. Nicolas et Pascale, ostréiculteurs depuis 2004, vous accueilleront dans leur petite cabane au n°37-38 pour goûter leur Cap Leucate récoltée à 18 mois. Avec le confinement, le mas vous accueille toujours de 8 h à 20 h. Plus de renseignements et commandes au : 04 68 40 92 33.

Enfin, l’unique producteur à avoir reçu la médaille d’or au concours général au Salon de l’Agriculture est Jérôme Allary pour sa Caramoun. Retrouvez-le au mas Allary Frères, producteur d’huîtres depuis 1974. Plus d’informations au : 04 68 40 92 41. Toutes ces cabanes se trouvent au Grau-de-Leucate sur la rive droite.

Pour visiter les parcs à huître à bord d’une authentique barque à fond plat, puis finir par une dégustation de ces mollusques à chair fine et au goût de noisette, rapprochez-vous de l’office de tourisme de Leucate via leur site ou directement par téléphone au : 04 68 40 91 31.

huîtres leucate

Ces articles pourraient vous intéresser : 

X
X