Art

Pierre Soulages : Ses œuvres au musée Fabre de Montpellier

18 janvier 2022

Temps de lecture : 2 min 

Figure incontestée de l’abstraction, Pierre Soulages s’est illustré dans sa façon unique de traiter la peinture noire. Entre matérialité et lumière, le peintre a réalisé plus de 1500 toiles qui se sont exportées aux quatre coins du monde. Mais c’est à Sète qu’il continue de peindre dans un territoire qui l’inspire et auquel il est très attaché.

Né le 24 décembre 1919 à Rodez, Pierre Soulages souffle ses 102 bougies en 2021. Un peintre au parcours marqué par la rupture avec ses contemporains et par son attachement au territoire qui l’entoure. À partir du 13 février 1941, l’artiste étudie à l’école des Beaux-Arts de Montpellier après avoir refusé celle de Paris. C’est également à cette époque qu’il rencontre Colette, qui deviendra l’amour de sa vie, et le musée Fabre, qu’il visite des dizaines de fois.

Pierre Soulages peint déjà, depuis ses 20 ans, pour atteindre la béatitude, un état qu’il revendique donner à ses toiles pour « voir, et non plus seulement regarder » selon son expression. Un aspect méditatif caractérisé par l’absence de nom, aucune peinture de l’artiste ne porte de titre, seules la matérialité et l’émotion brute comptent. Mais ce qui le rend célèbre dès les années 50 aux USA, c’est la puissance de ses peintures, majoritairement noires.

deltA - Le magazine de l'art de vivre en méditerrannée

Pierre Soulages en 2013. Crédit photo : Christelle Faux.

Le musée Pierre Soulages à Rodez. Crédit photo : Musée Pierre Soulages.

Une obsession et une quête

Installé à Sète depuis les années 60-70, le Ruthénois donne à ses peintures monopigmentaires un nouveau tournant en 1979 avec la découverte de « l’outrenoir », soit la réflexion de la lumière à partir des états de surface du noir. Ce jeu entre matière et lumière, Pierre Soulages le tient de sa grande attention à la nature, à l’environnement dans lequel il évolue, et en devient le maitre avec plus de 1550 toiles achetées à travers le monde entier. Ces grands formats se retrouvent dans un musée éponyme au cœur de sa commune natale Rodez mais également à Montpellier, au musée Fabre, musée qu’il connait comme sa poche.

La ville de Montpellier, chère au cœur de l’artiste

En 2007, c’est Georges Frêche (ancien historien du droit et homme politique) qui souhaite voir à Montpellier un musée dédié au maitre de l’outrenoir mais ce dernier décline, préférant voir associer ses œuvres à d’autres collections. Un espace de 600m2 est alors directement pensé et créé à cet effet : les salles Soulages. Grâce aux dons et dépôts de l’artiste, il est possible de déambuler dans un parcours moderne permanent : un écrin de lumière prêt à révéler la poésie de ces polyptyques suspendus. Un mur de verre vient mettre en exergue le dialogue entre la surface des outrenoirs et la lumière du midi.

Informations pratiques

Musée Fabre

39 boulevard Bonne Nouvelle, 34 000 Montpellier.

04 67 14 83 00

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Virée exotique dans l’Aude à la Réserve Africaine de Sigean

Virée exotique dans l’Aude à la Réserve Africaine de Sigean

Entre Narbonne et Perpignan, la Réserve Africaine de Sigean est un petit bout d’Afrique à découvrir à bord de votre voiture, puis à pied. Une virée unique en France qui vous fera traverser divers écosystèmes et rencontrer les plus célèbres animaux du continent : lions, rhinocéros, chimpanzés, girafes et bien d’autres encore. A découvrir sans tarder !

lire plus
Les adresses zéro déchet à Perpignan

Les adresses zéro déchet à Perpignan

Envie de consommer mieux et près de chez vous ? Cette semaine, nous nous intéressons aux lieux vous proposant, à Perpignan, de consommer de manière écoresponsable et sans produire le moindre déchet. Retrouvez dans notre article de nombreuses adresses pour faire vos courses, se retrouver autour d’une bonne tablée au restaurant ou même de vous débarrasser de vos anciens objets inutilisés… Vous nous en direz des nouvelles !

lire plus
X
X